Ne nous laissons "compter" n'importe quoi !

Publié le 15 Mars 2016

Explication pour "Compter" à la place de "Conter" :

La somme des conneries qu'ils nous diffusent en permanence. 

- Les études dont on a volontairement tronqué les résultats ou réalisé des raccourcis tel qu'un artichaud est le légume pour maigrir. Bon, ça se saurait si les bretons et les espagnoles étaient plus minces que les autres. Ok, comparaison qui ne tient pas debout comme la pub.

- Les dérèglements climatiques qui n'arrivent que dans les pays étrangers (à la France, étranger par rapport à la France, que ce soit clair !) 

- Les hommes politiques qui sont entièrement d'accord pour nous écouter (Manuel a encore dit que le gouvernement n'a pas à écouter la rue (sic). Donc pourquoi votons nous pour eux ?)

- Les journalistes qui, malheureusement pour eux, qui sont à la solde de 7 milliardaires propriétaires des 95 % des médias (seulement en France, ailleurs ça peut être pire). 

- La voisine qui sait mieux que tout le monde comment il tourne.

- Les donneurs de leçon qui ne cessent de vous dire que vous ne savez pas gérer votre vie.

- Les vendeurs qui vous prennent pour des pigeons (Eux aussi doivent bouffer.)

- Les grandes entreprises qui vous prennent pour des pigeons (et oui !)

- Les Elus qui vous prennent pour des cons : con-tribuables, con-citoyens, con-sommateurs, con-tout court. 

- Et toutes les autres raisons d'être vigilant sans être paranoïaque. 

Ne nous laissons "compter" n'importe quoi !

Rédigé par Evglantine

Publié dans #Pensée du matin

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article