Christa

Publié le 16 Juin 2016

Ma main se souvient de tes cheveux

Longs comme une éternité, soyeux

Comme un matin d'été, joyeux 

Comme un rayon dardé, doucereux

Comme un bonbon mentholé, heureux.

 

Ma main se souvient de tes tresses de printemps

Qui te faisaient princesse pour un temps

J'aimais à natter tes cheveux éclatants

Indisciplinés et lisses, rayonnant

Se délivrant à la vitesse du vent.

 

Ma peau se souvient de la douceur de ta peau,

Comme j'aimais à te retirer ces oripeaux

Et, enfin, découvrir le fin grain de ton dos

J'entendais alors s'élever le chant d'un pipeau

Ou d'une flûte, jouer par un enfant, plutôt

Par un ange, avant que tu prennes le bateau.

 

Ma main se souvient de ta main dans la mienne

De ta main,méchante, qui quitte la mienne.

 

 

Christa

Rédigé par Evglantine

Publié dans #poésies

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article