Lili Boulanger 1893-1918 et sa Sœur Nadia Boulanger 1887-1979

Publié le 11 Février 2017

Une famille de musiciens. 

Nées dans une famille comportant quatre générations de musicien, elles sont les filles d'un père compositeur, Ernest Boulanger, et d'une mère cantatrice, la Princesse Raïssa Ivanovna Mychetsky, les deux soeurs sont bercées par la musique. Très tôt, elles maîtriseront le langage musical, très tôt elles composeront. 

Malheureusement, des ses deux, les médecins diagnostiquent une déficience immunitaire chez Marie Juliette dit Lili. Déficience qui l'emportera à l'âge de 24 ans après lui avoir laissé le temps En 1909, Lili Boulanger entre au Conservatoire de Paris dans la classe de composition musicale de Paul Vidal. Elle concourt une première fois pour le prix de Rome en 1912, mais la maladie qui l'afflige l'oblige à se retirer de la compétition. Elle se présente l'année suivante et devient, en 1913la première femme à remporter le premier grand prix de Rome de composition musicale pour sa cantate Faust et Hélène (prix qu'elle partage néanmoins avec Claude Delvincourt, qui aida secrètement la jeune fille malade à orchestrer sa cantate). Une première audition publique de l'œuvre est donnée le 16 novembre 1913 par les Concerts Colonne au Théâtre du Châtelet et rencontre un vif succès, tant public que critique. Le 24 novembre, elle est reçue à l'Élysée par le président Raymond Poincaré.

Sa soeur, Nadia commencera sa carrière comme organiste pour Gabriel Fauré à l'église de la Madeleine. AU décès de sa soeur, elle annonce qu'elle ne composera plus. Professeur et organiste elle deviendra pas la suite chef d'orchestre et organisera la musique pour le mariage du Prince Rainier III et Grâce Kelly. 

Elle s'éteindra à l'âge de 92 ans. 

 

Bonne journée ! 

Rédigé par Evglantine

Publié dans #Mes musiques du matin

Repost 0
Commenter cet article