Vintage heureux

Publié le 6 Mars 2017

On a oublié d'être heureux !

Depuis que les entreprises nous ont crée des besoins inutiles, ils ont créé une dépendance malheureuse chez les con-sommateurs que nous sommes. Il n'y a pas de bonnes ou de mauvaises époques, il n'existe que des façons de vivre. Nous pouvons tout voir en noir ou regarder par une autre fenêtre et colorer nos journées. Nous pouvons faire le jeu des multimilliardaires ou se contenter d'être heureux. Si nous nous contentons de ce dont nous avons vraiment besoin, nous nous libérons du consumérisme à outrance et nous ressentons un vrai sentiment de liberté. Soyons libre de prendre nos décisions. Je ne suis pas contre le progrès déjà par sa signification et qui n'avance pas recule. Je n'admets plus le rôle que l'on veut nous faire jouer. Bref, ce n'est un discours ni récent ni novateur, ce n'est qu'une pensée dans ce tumulte qu'est notre existence. Prenons le temps d'être avant de prendre l'envie d'avoir. 

Prenons simplement le temps de vivre ! Bonne semaine à tous

Rédigé par Evglantine

Publié dans #Mes musiques du matin

Repost 0
Commenter cet article