Dépression printannière

Publié le 17 Avril 2017

Vive le printemps

Vive le printemps

J’entre dans le soleil
Il sera à coup sur mon allié
Guidant mon être vers le réveil.

Mon humeur est sombre
Me contraignant à me replié
Cachée à jamais de mon ombre.

Alors que la vie revient
Ma tête reste coller à  l’oreiller
Encore un de ces reflex Pavlovien

Bien que tout s’éveille
Ma sérotonine s’est enrayée
J’attends qu’elle sorte de son sommeil.

Le printemps est là
Mon univers en est effrayé
Ce renouveau saisonnier le chamboulât

Vivement l’été et ses merveilles !

 

 

 

 

 

 

Rédigé par Evglantine

Publié dans #poésies

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article